A propos de CABARROUY et du gypaète barbu :




 Cabarrouy :

 "Un nom pris dans la chaine des générations.

Un nom patronymique rattachant le domaine à la famille.

Un nom local, aussi porté par le gypaète barbu.

L'oiseau des montagnes, totem du domaine, qui marque de sa silhouette les étiquettes.

Et inspire les vins." 

( extrait du texte de Lucie d'Incau )









Clé du porche Est du Domaine de Cabarrouy

Au 17 ième siècle

Arnaud Caparrouy

donnait naissance à Lasseube à la

lignée des Cabarrouy

Ses descendants ont bâtit le

Domaine de Cabarrouy

à la fin du 18 ième siècle
 et y ont implanté

de la vigne

dés le début du 19 ième siècle






photo © Eric Delgado

Mais


Caparrouy


c'est aussi le

nom local

du


Gypaète barbu !



Caparrouy,

  de l'occitan

" tête rouge",

fait référence à l'habitude qu'a le gypaète barbu de se colorer le plumage de la tête jusqu'au ventre en prenant des bains dans des sources ferrugineuses qui lui donnent sa couleur "rouille"  !









photo © Eric Delgado


Le gypaète barbu

est l'un des

plus grands rapaces d'Europe

(envergure de 2,5 m à 2, 8 m) .

Il se nourrit essentiellement d'os, qu'il brise en volant au dessus de certaines zones rocheuses sélectionnées. C'est là qu'il les lâche pour qu'ils s'y cassent.

 D'où aussi son sur-nom :

"casseur d'os" .






***


Les gypaètes barbus vivent en couple

Leur cycle de reproduction est long !

Les parades nuptiales ont lieu en décembre et quand tout va bien un oeuf éclora au printemps !

Le petit prendra son envol à la fin de l'été .

Il deviendra adulte à son tour vers l'âge de 7 ans

et pourra vivre jusqu'à 40 ans !



***



Moins  de 200 couples de Gypaète barbu

vivent actuellement en Europe, dont près de

80 % dans les Pyrénées,

où sa présence remonte à la nuit des temps ...

présence attestée à Tautavel dans les Pyrénées catalanes par des restes osseux datés de plus de

 450 000 ans ! 


***




photo © Eric Delgado

Le gypaète barbu

est le rapace

le plus menacé d'Europe !


Il figure sur la

Liste Rouge


de l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature Europe






***







Vidéo:


Suivie du

Gypaète barbu au Parc National des Pyrénées

( janvier 2018)








***






Chaque Gypaète est précieux ?!


Lisez l'extrait de l'excellent ouvrage de

Jean François Terrasse

" Le Gypaète barbu "


" Le gypaète, le "Grand Khan" comme l'a surnommé affectueusement Rafael Heredia, symbolise à lui seul

la destruction de la nature dans ce qu'elle représente de plus imbécile. Son éradication de la quasi-totalité des massifs montagneux de l'Afrique du Nord, de l'Europe et du Moyen Orient, tout autour de la Méditerranée, n'est qu'un aspect spectaculaire et dérisoire des atteintes plus générales et plus profondes que nous faisons subir à notre cadre de vie depuis le siècle dernier. Sa résurrection, voulue par quelques hommes clairvoyants,

doit devenir un emblème de la sauvegarde et de la reconquête de la nature . " 




Sauvegarder l'habitat naturel du

gypaète barbu

et les écosystèmes en général

invite à une réflexion sur les

pratiques humaines

écologiquement responsables :

agriculture durable , tourisme durable, écotourisme...


***





Accueil